10 questions à se poser avant d’acheter

Acheter un bien peut être une source de stress lorsque l’on ne connait pas bien le sujet. J&J properties vous aide à vous poser les bonnes questions afin de vous soulager un petit peu et vous mettre sur la bonne voie.

PAR RAPPORT AU MOMENT

・ Quel est mon pouvoir d’achat? Mon budget est-il suffisant ?

Répondre à cette question est primordiale avant d’acheter. Selon certaines sources bancaires, il est fréquent qu’un emprunteur consacre entre 30 et 50% de son revenu pour le paiement de son emprunt hypothécaire.

・ Et la fiscalité ?

Notez que la loi concernant les emprunts s’est récemment régionalisée. Avant, en effectuant un emprunt, cela permettait de diminuer sa base imposable. Aujourd’hui, on se retrouve en présence de trois régimes fiscaux immobiliers totalement différents.
En Région Wallonne, c’est le « chèque habitat » qui est d’application, il donne droit à une exonération fiscale, si votre revenu est inférieur à 81 000 €. La réduction est de maximum 1520 € par emprunteur. Il est limité dans le temps et non indexé.

En Flandre, il est encore question d’un « bonus logement » qui consiste en une réduction sur le montant total d’impôts. Le montant maximal est de 1520 € mais majoré de 760 € durant les 10 premières années du prêt ainsi que 80 € s’il y a au moins 3 enfants à charge. Le bonus logement génère finalement une diminution d’impôt de 40 %.
A Bruxelles, il n’y a plus d’avantage fiscal. Par contre, l’abattement sur les droits d’enregistrement est plus élevé qu’avant pour un premier achat. Depuis le 1er janvier 2017, vous pouvez donc bénéficier d’un abattement de 175.000 €, moyennant certaines conditions.

・ Combien d’années je compte vivre dans ce logement ?

Il est important de se poser cette question pour savoir si votre bien sera rentable. Si vous savez que vous quitterez dans les 5 ans, pensez à en évaluer la valeur locative. Ce loyer couvrira-t-il l’emprunt que je dois rembourser mensuellement ? Ou si vous comptez le revendre, vaudra-t-il au moins le prix auquel vous l’avez acheté ?

PAR RAPPORT AU TYPE DE BIEN

・ Quel est mon besoin en terme de surface à moyen et long terme ?

Acheter un bien soulève d’autres questions de vie. Il faut essayer de se projeter dans les années à venir : souhaitez-vous avoir des enfants ? Vos enfants sont-ils en âge de quitter le logement familial ? Souhaitez-vous pouvoir accueillir du monde chez vous ?

・ Appartement ou maison ?

Là encore, cela va dépendre de vos besoins et de vos envies. Préférez-vous un logement en ville ou à la campagne ? Plutôt pratique ou plutôt cosy ?
N’oubliez pas que lorsqu’on achète un appartement dans une copropriété, on a des quotités dans l’immeuble.
Il faut donc tenir compte de l’enveloppe autour de l’appartement: la plomberie générale de l’immeuble, la toiture, le/la concierge, l’ascenseur aux normes ou pas, la façade, etc. Etre attentif aux fonds de réserves de la copropriété (car ce sont les fonds pour les travaux futurs) est également nécessaire.
Il est également important de parcourir les dernières Assemblées Générales et Assemblées Générales Extraordinaires des 3 dernières années. Cela vous permettra d’avoir une bonne vue générale et complète de ce qui se passe dans la copropriété.
Ces documents sont obligatoirement mis à la disposition de tout candidat acheteur.

・ Neuf ou ancien ?

Il est très important de se poser cette question en effectuant vos recherches. Deux choses sont donc à garder en tête :
Premièrement, si l’immobilier neuf vous offre le luxe d’un bien sans travaux, qui répond aux normes, il ne faut pas oublier que vous payerez 21% de TVA au lieu des droits d’enregistrement classiques.
Deuxièmement, un achat ancien a l’avantage d’être souvent moins cher et les offres sont plus courantes, mais ne négligez pas la charge mentale que la remise à neuf/à votre goût demande.
Plus d’avantages et d’inconvénients ici.

・Avec balcon, terrasse, jardin (exposition), parking, garage, ascenseur ?

Quels sont les autres éléments importants à votre mode de vie ? Pouvoir déjeuner dehors est-il un indispensable ? Une petite terrasse est-elle suffisante ou avez-vous besoin d’un jardin plus grand ? Souhaitez-vous pouvoir bricoler et avoir une pièce qui y est dédiée ? Avez-vous besoin d’un ascenseur pour faciliter votre mobilité ?

・ Quel est le prix moyen du m² pour ce type d’appartement ou de maison ?

Réaliser une petite étude de marché sur le prix du terrain dans le secteur que vous convoitez vous permettra de vous faire une bonne idée du marché local.

ET APRÈS ?

・ Quels sont les frais supplémentaires à payer lors d’un achat?

Le précompte immobilier
Les assurances
Les frais de dossier et d’expertise
Les honoraires et frais de notaire
Les taxes : il s’agit des droits d’enregistrement, du droit d’hypothèque, du droit de timbre et de la TVA éventuelle

・ Que faut-il savoir sur la copropriété ?

La gestion conjointe d’un immeuble n’est pas toujours chose aisée mais il est très important de s’investir.
Il s’agit d’un investissement en temps et financier. Chaque propriétaire est tenu de se rendre aux assemblées générales ou en tous les cas d’y être représenté. Il faut également prévoir des fonds pour les parties communes. S’il y a des travaux de rénovation qui concernent tout l’immeuble, comme la toiture par exemple, c’est à cela que va servir cet argent. Il faut également penser aux charges communes et aux assurances pour les communs.

En conclusion, il est important de se poser les bonnes questions avant d’acheter afin de ne pas faire une offre au-delà de ses moyens, ce qui ne permettrait pas d’assumer un emprunt. N’oubliez pas de prendre en compte ce que l’on appelle couramment les faux frais. Pour le reste…fiez-vous aussi à votre instinct !

Sources:
https://www.immobilier-danger.com/Premier-achat-immobilier-25-244.html
https://www.selection.ca/maison/15-questions-a-se-poser-avant-dacheter-une-premiere-maison/
https://www.vousfinancer.com/credit-immobilier/guides/achat-immobilier/appartement
https://www.notaire.be/

Share !