Mettre en Location : meubler son bien ?

 

Vous mettez un appartement en location ? Est-il avantageux de meubler votre bien avant de le mettre en location?

Dans cet article nous vous expliquons tout ce que vous devez prendre en compte avant de prendre une décision.

 

Pour meubler un appartement 2 chambres par exemple comptez entre 7000 et 10 000€. Un meublé doit être prêt à l’emploi, le locataire doit simplement y « déposer ses valises », il faut donc tout prévoir, même les casseroles, la vaisselle, l’aspirateur, etc.

L’avantage principal du meublé est que vous pouvez demander un loyer de 10 à 20% plus élevé.

Par contre, dans un meublé, la durée de location est généralement plus courte, donc le risque de vide locatif entre les locations est plus élevé. L’entretien est également plus délicat car en plus de l’appartement, il faudra entretenir ou remplacer les meubles.

En déclarant votre bien meublé, vous devrez aussi vous acquitter d’un impôt supplémentaire. Certains propriétaires omettent donc de déclarer le bien comme étant meublé. Le risque encouru est une amende administrative mais également que le locataire endommage ou parte avec vos meubles.

Fiscalité

  • Si le bailleur loue un bien non meublé à une personne physique, et que cette dernière l’affecte exclusivement à un usage privé, le bailleur sera imposé sur la base du revenu cadastral indexé, majoré de 40%.
  • Dans le cas d’un bien meublé, le bailleur devra distinguer les loyers meubles et immeubles.

On peut rencontrer deux situations :

1. Si le bailleur a spécifié le loyer des meubles dans le bail et que ce dernier a été enregistré, c’est ce montant qui doit être déclaré.

2. Dans le cas contraire, si le bailleur ne spécifie pas le loyer des meubles, l’administration fiscale estimera que 40 % du loyer total reviendra à la location des meubles.

Dans les deux cas de figure, le revenu mobilier (donc la part du loyer consacrée aux meubles) est soumis à une taxation de 30%. Par contre, l’administration permet un abattement  de 50 % pour les frais.

Il est donc important d’indiquer vous-même dans le contrat de bail la distinction entre le loyer des meubles et le loyer pour l’immeuble, afin d’optimiser votre revenu.

Exemple :

  1. Mon loyer est de 1000€, je déclare 10% du loyer comme étant du mobilier, donc 100€. Après un abattement de 50%, je paye donc un impôt de 30% sur 50€ donc 15€.
  2. Mon loyer est de 1000€ mais je ne spécifie pas le loyer des meubles, donc le fisc estimera à 40% du loyer la part allouée aux meubles, donc 400€. Après un abattement de 50% je paye un impôt de 30% sur 200€ donc 60€ (4 fois plus élevé !)

Attention dans certaines communes il existe également une taxe communale pour les meublés !

Share !

Commentaire sur “Mettre en Location : meubler son bien ?”

Laissez un commentaire