J’ai un conflit avec mon propriétaire/locataire! Comment le régler?

Il est fréquent de rencontrer des problèmes ou de devoir régler un conflit entre propriétaires et locataires. Cependant, il n’est pas toujours évident de savoir comment les gérer ou les éviter. Voici quelques conseils.

Les causes de conflits les plus fréquentes

Avant de vous expliquer comment bien gérer un conflit avec votre locataire ou  propriétaire, nous allons nous intéresser aux principales causes.

  • Le paiement du loyer en retard
  • Dégradations non compensées ou réparées du bien
  • Récupération de la caution auprès des propriétaires
  • Une ou plusieurs atteintes à la vie privée
  • Dérangements du voisinage entraînant des plaintes (bruit, odeurs, insalubrité…)
  • Problèmes relatifs à l’eau, au chauffage ou autre si compris dans le prix
  • Les avis d’expulsion

Bien qu’il s’agisse des causes les plus répandues, cela ne signifie pas qu’il n’en existe pas d’autres. Cependant, il s’agit probablement de cas particuliers. Malgré cela, les conseils qui vont suivre pour gérer un conflit, sont applicables à la majorité des situations. Cela pourra donc quand même vous être utile.

Bien gérer un conflit

Savoir régler un conflit est important. En effet, il est important d’avoir la bonne démarche, le bon comportement et surtout de savoir agir avec raison. Il n’est pas bon de laisser l’impulsivité ou l’énervement prendre le dessus.

  • Garder son calme : dans une situation de conflit s’énerver ne sert à rien. Cela ne fera qu’envenimer la situation ce qui risquerait de vous desservir. Cela vous permettra d’organiser vos idées et vos remarques afin que cela soit pertinent.  

  • Communiquer : Faites le en face à face. Vous pourrez voir si la personne en face est ouverte à la communication. Par téléphone, message ou mail, vous ne bénéficiez pas du ton, ni de la gestuelle de la personne en face de vous. Vous perdez donc plus des trois quarts des données. Cela peut conduire à un quiproquo, dû à une mauvaise interprétation. 

  • Trouver un compromis : Un accord vous évitera d’avoir recours à des situations trop extrêmes. Pour cela, commencez par déterminer la cause précise du conflit, puis discutez-en. Si vous ne trouvez pas d’accord, il faudra trouver une autre solution.

  • Connaître ses droits : que vous soyez locataire ou propriétaire, renseignez-vous sur vos droits, afin de savoir ce que vous pouvez faire ou non et ce à quoi vous pouvez avoir recours.

  • La médiation : un conflit de ce type peut être réglé à l’amiable, grâce à l’intervention d’un médiateur. Il vous fera alors signer un protocole de médiation. Si un accord est trouvé, vous pourrez l’introduire devant un juge de paix, afin de le faire homologuer.

Malgré tout, il arrive que le conflit ne se règle pas. Dans ce cas, sachez qu’en dernier recours, vous pouvez aller dans un tribunal faire examiner l’affaire. 

Share !