Expertise obligatoire avant l’octroi d’un crédit hypothécaire

La nouvelle année marque un grand changement dans le monde de l’immobilier: dès à présent,  les banques seront tenues de faire expertiser un bien immobilier avant d’octroyer un prêt hypothécaire. Le montant du prêt alloué au client sera désormais déterminé en fonction du prix d’expertise, et non plus en fonction du prix d’achat.

Cette mesure fait suite à la décision de l’Autorité bancaire européenne d’imposer à tout établissement bancaire de veiller à ce qu’une évaluation précise du bien à vendre au moment de l’octroi d’un prêt hypothécaire soit réalisée afin que le prix du bien immobilier soit le plus proche possible de la réalité. L’objectif est d’éviter le prêt de montants démesurés par rapport à la valeur réelle d’un bien.

L’objectif est d’empêcher d’arriver à des prix démesurés et à la surenchère de biens immobiliers car l’acheteur qui paie un bien au dessus de la valeur effective de celui-ci, devront s’acquitter d’un apport personnel plus important. En effet, si l’expertise obligatoire révèle un montant inférieur au prix d’achat, le client acquéreur devra apporter davantage de fonds propres pour finaliser son opération.

Depuis le début du mois, les banques doivent donc calculer le montant du prêt sur base d’une valorisation objective.

Share !