Quel bilan pour l’immobilier en Belgique en 2021?

La Fédération du Notariat (Fednot) révèle un bilan assez clair pour 2021: le nombre de transactions et les prix ont augmenté.
Analysons cela de plus près.

Plus de transactions

Alors qu’en 2020, on vous expliquait que le nombre de transactions avaient diminué, en 2021 l’activité immobilière a augmenté. En effet, on observe une augmentation des transactions de +14.3% par rapport à l’année dernière dans toute la Belgique (+14.3% en Wallonie, +11.1% à Bruxelles et +14.7% en Flandre).

L’année 2021 est cependant atypique car le volume des transactions immobilières a diminué au cours des six derniers mois et cela dans toutes les régions.

Des prix qui augmentent

Le Baromètre remarque une nouvelle flambée des prix pour 2021. Et tout comme pour le nombre de transactions, c’est au cours du premier semestre que les prix ont le plus augmenté.

Le prix des maisons

Nous avons connu une augmentation de +4.6% hors inflation sur le prix des logements dans tout le pays. Voici, par Région, le prix moyen d’une maison en 2021:

  • En Flandre: 329.747€ (+4.7% hors inflation)
  • En Wallonie: 222.634€ (+3.7% hors inflation)
  • A Bruxelles: 528.057€ (+3.1% hors inflation)
Le prix des appartements

L’augmentation du prix est moins marquée pour les appartements que sur les maisons puisqu’on note +2.3% hors inflation. Un appartement en Belgique coûtait en 2021 en moyenne 257.228€, Bruxelles restant le plus cher pour ce type de logement.

L’âge des acheteurs

Il n’est pas évident de savoir s’il existe un lien direct avec la pandémie du Corona, mais nous constatons en Belgique une diminution des acheteurs de 30 ans et moins « , explique le notaire Renaud Grégoire, porte-parole de Notaire.be. Avant la crise corona, ces jeunes acheteurs représentaient 27% du nombre total d’acheteurs. Maintenant, cette part ne représente plus qu’1/4 des acheteurs.
La tranche 30-50 ans représentant plus de la moitié du marché.

Share !