INVESTIR : quel type de bien choisir ?

Vous désirez investir et l’immobilier vous attire ? Encore faut-il choisir dans quel type de bien vous désirez placer votre argent. Cela dépendra déjà de votre budget mais également du temps que vous pouvez y consacrer et du rendement que vous espérez !

dans quel type de bien investir

Investir dans un appartement

Pour de l’investissement mieux vaut un investir dans un studio ou un appartement une chambre ou deux chambres car ils se louent facilement, classiquement à des expats, une petite famille ou un jeune couple.

Si on dépasse trois chambres, il faut être ouvert aux colocations. Cela diversifie la prise de risque sur plusieurs têtes et permet d’optimiser le loyer si vous décidez de louer par chambre.

Dans le cadre d’un investissement il est primordial de prêter attention aux charges. Préférez les immeubles à faibles charges communes, il sera plus facile de trouver un locataire car c’est un critère qui pèse dans le choix de beaucoup.

Les kots étudiants

Investir dans des kots étudiants se rapproche fort du résidentiel, bien que la charge administrative peut s’avérer plus élevée, car les étudiants ont tendance à bouger plus que d’autres locataires. Veillez donc à la qualité de votre bien, cela influencera la durée de location.

Dans la plupart des cas, les parents décident d’investir dans un kot qui durera toute la durée des études de leur(s) enfant(s), cela leur garanti déjà plusieurs années d’occupation sans vide locatif et ensuite ils continuent à louer à d’autres étudiants ou revendent. Attention toutefois, pour un kot étudiant, soyez certain de la situation de votre bien !

Un commerce / bureau

Investir dans le secteur tertiaire est intéressant mais pas en tant que privé. C’est typiquement le genre de biens à acheter en société, sinon le loyer que vous allez toucher augmentera vos revenus et du coup votre base imposable.

Un terrain

Sur un terrain vous n’aurez pas vraiment de rendement, car à priori pas de loyer mais vous n’aurez pas de réelles charges non plus. L’intérêt réside donc dans la plus-value à long terme.

Un garage

Dans le cas d’un garage les frais et l’administratif sont limités.

Le rendement dépendra bien évidemment de la localisation. Vous pouvez être satisfaits d’un rendement net de 3,5-4%. L’avantage du garage est que c’est un bien très liquide, qui se revend rapidement.

Par contre, même en tant que particulier, si vous donnez en location des garages, des boxs ou des places de stationnement vous devenez en principe assujetti à la TVA. Ce qui n’est pas le cas si vous louez un appartement auquel est adjoint un garage par exemple.

Si vous n’avez pas la qualité d’assujetti à la TVA pour une autre activité, et que le chiffre d’affaires annuel généré par ces locations ne dépasse pas 25.000 euros, vous pouvez choisir un régime spécial : le régime de la franchise de la taxe.  Sous ce régime, vous devez toujours demander un numéro de TVA, mais vous êtes dispensés de la plupart des autres obligations (vous ne devrez pas porter la TVA à vos locataires par exemple).

 

Share !